La vie est un jeu aux possibilités infinies

Je suis sorti de ma zone de confort pendant 365 jours

29 janvier 2017 / Autre
Je suis sorti de ma zone de confort pendant 365 jours

Quel est le sens de la vie ? Sommes-nous tous prédestinés à accomplir une mission spécifique ici-bas ? Ou devons nous juste survivre et nous reproduire ?

Ces questions nous obsèdent souvent durant notre jeune âge puis on finit par ne plus se les poser et entrer dans les rangs pour devenir résidents d’une pièce étroite appelée zone de confort. Ce fut du moins mon cas.

On passe la première partie partie de sa vie à chercher désespérément cette zone de confort, puis une fois atteinte, on s’y sens tellement bien : on côtoie les mêmes personnes, on fait les mêmes activités, on regarde les mêmes émissions, on sort dans les mêmes endroits, on réagit de la même façon face aux aléas de la vie, on garde les mêmes croyances limitantes, les mêmes habitudes toxiques… Bienvenue dans le mode vie par défaut, bienvenue dans cette prison dorée dans laquelle croupit une vaste majorité de notre espèce humaine.

Bienvenue dans ma zone de confort

Je m’appelle Hanine, on est début 2017, j’ai 29 ans et ceci est mon histoire.

Avez-vous déjà été battu au point que le t-shirt que vous portiez s’était collé à la chair et qu’on ait dû vous le retirer aux ciseaux ? Je le fus. Avez-vous déjà été roué de coups par 4 brutes et laissé au bord du coma en pleine rue ? Je le fus. Mon enfance n’est pas tout à fait ce qu’on peut qualifier d’heureuse mais je ne l’échangerais contre rien au monde.

N’ayant qu’une grande soeur, j’étais le seul autre homme de la maison, avec mon père. Ce qui m’a valu pendant de nombreuses années le rôle de punching-ball. Mon rôle à l’extérieur n’était guère plus glorieux. Le petit garçon que j’étais a dû retenir sa respiration pendant de nombreuses années en se réfugiant dans les chansons de son idole Eminem tout en construisant des rêves d’émancipation. 

Quelques mois avant ses 18 ans, son bac avec mention en poche, le punching ball a enfin pu s’envoler pour tout recommencer à partir de zéro très loin de tous ceux qui ont pu le connaitre. Il s’était de toute façon arrangé pour détruire en cachette tous les dossiers de candidature aux écoles et universités trop proches. C’était tout ou rien.

C’est à cette époque, que le jeune extrêmement timide et mal dans sa peau que j’étais allait faire ses premiers pas dans l’univers fantastique et fascinant du développement personnel en tombant par hasard sur une ancienne édition du livre de Freud « Introduction à la psychanalyse » trouvée dans la bibliothèque de sa colocataire et propriétaire de l’époque, une gentille dame d’une soixantaine d’années qui s’était improvisée le rôle de deuxième mère.

Dix ans et plusieurs centaines de livres plus tard, j’étais devenu une toute autre personne. J’avais réalisé les rêves et fantasmes les plus fous de cet enfant battu. Ma pyramide de Maslow avait ses bases. Il était temps de passer au troisième chapitre et donner enfin un sens supérieur à mon existence.

Tout a commencé le lendemain d’une énième soirée trop arrosée

Lorsqu’on a été privé pendant son enfance de certains des plaisirs les plus simples, on cherche à compenser, à plaire au grand nombre, à justifier ses choix, à se venger des injustices passées, à profiter des plaisirs immédiats de la vie… Puis on finit par se retrouve seul face à soi avec la gueule de bois pour seule compagnie. C’est à ce moment là où on se pose les vrais questions.

« Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une »

Il était temps de sortir de ce cycle néfaste consistant à vivre pour les week-ends et à déprimer les dimanches soir et lundis matin. Il était de nouveau temps de sacrifier certains plaisirs à court terme pour obtenir la maîtrise de sa vie à long terme.

Fin 2015, j’ai décidé de faire un bilan de ma vie et de lister les choses que je souhaitais accomplir si je n’avais plus qu’une année de plus à vivre. J’avais mon plan de bataille.

C’est ainsi que le 1er janvier 2016, je commence mes séries d’expérimentations par un régime alimentaire sans sucre pendant 30 jours, cela donnera le premier article du projet Goodbye Comfort Zone.

À la même période, j’avais décidé de faire un cure détox sans l’alcool et de reprendre le sport de manière intensive. Je me suis ensuite laissé tenter par la mode du Miracle Morning en me levant tous les matins à 5h45. Quelques semaines après, je prends la décision radicale de ne plus suivre les actualités et de me débarrasser de ma box télé.

Les résultats n’ont pas tardé à se manifester. J’avais accéder à des niveaux d’énergie physique et mentale dont je ne me soupçonnais pas. Je pouvais me réveiller deux heures avant mon heure habituel de réveil et ne pas me sentir fatigué le soir même après une longue journée de travail. J’étais devenu plus créatif et plus productif et mes schémas habituels de pensées négatives disparaissent progressivement

Je vivais de plus en plus en marge de ma zone de confort et je développais plein de nouveaux pouvoirs que je n’allais pas tarder à mettre au service de mon développement personnel. Je décide de déclencher la vitesse supérieure et de passer au rythme d’un défi différent par jour pour repousser encore plus les limites de ma zone de confort dans tous les domaines de ma vie.

La magie se produit en dehors de votre zone de confort

De plus en plus de personnes se sont mises à faire la même chose en partageant leurs défis quotidiens ou occasionnels sur leurs réseaux sociaux et blogs. Une nouvelle communauté prônant la sortie de zone de confort comme art de vivre avait vu le jour !

Entre la zone de confort et moi, il y avait une longue histoire. Je me rappelle de la première fois où j’ai osé parler à une fille qui me plaisait et où j’ai bégayé, de la fois où j’ai vomi quelques minutes avant de faire une présentation devant 200 personnes, de toutes les fois où je me suis entrainé devant un miroir pour passer des entretiens d’embauche, de tous les projets associatifs et entrepreneuriaux que j’ai lancé  depuis les bancs de l’université… Tous ces moments étaient loin d’être glorieux mais ils ont tous participé à m’amener là où je me trouve aujourd’hui.

Les meilleurs choses qui me sont arrivées ont toutes pour point commun une action en dehors de ma zone de confort. Si j’avais pas bégayé à mes 15 ans en abordant cette fille qui me plaisait, j’aurais été au même point à mes 25, 30 voire 40 ans.

« Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? »

Si une seule action en dehors de sa zone de confort peut changer radicalement le cours d’une vie, je vous laisse imaginer les résultats d’une année entière à prôner quotidiennement cette philosophie.

J’ai fait des rencontres extraordinaires qui continuent de changer ma vie, j’ai battu des records de performance dans mon travail, découvert de nouvelles passions, exploré des lieux extraordinaires et acquis un tas de compétences avancées. Je vois désormais dans chaque situation du quotidien une opportunité d’influencer positivement mon destin. Ma vie est devenu un jeu où chaque action en dehors de ma zone de confort est la promesse d’une nouvelle aventure extraordinaire.

365 jours de défis : le projet d’une vie

Même si je n’ai pas partagé publiquement 365 défis différents, je peux compter sur les doigts d’une main les rares jours où je n’ai pas accompli une action, même symbolique, en dehors de ma zone de confort. D’ailleurs, les défis les plus intéressants étaient souvent ceux portant sur plusieurs jours ou semaines, il m’est ainsi souvent arrivé de devoir trouver un nouveau défi à réaliser dans la journée alors que j’en avais déjà plusieurs en cours.

Pour clôturer cette année extraordinaire, voici dans le désordre le top 52 des défis qui ont le plus influencé ma vie durant ces 365 jours :

  1. Lire deux livres de développement personnel par mois
  2. Me faire tatouer le logo Goodbye Comfort Zone
  3. Partir seul en weekend d’abord au Portugal puis en Italie
  4. Prendre un premier cours de théâtre
  5. Cuisiner pour d’autres personnes
  6. Ne pas boire d’alcool pendant 30 jours
  7. Créer un tableau de visualisation 
  8. Jouer au touriste dans ma propre ville
  9. Faire une séance de sophrologie
  10. Faire du surf pour la première fois
  11. Arrêter définitivement le sucre raffiné
  12. Arrêter de suivre les actualités 
  13. Lire 30 livres en 30 jours
  14. Accueillir des inconnus chez moi
  15. Me réveiller à 5h45 tous les matin et accomplir mon rituel de développement personnel
  16. Rejoindre un groupe de course à pied
  17. Trouver un partenaire d’excellence
  18. Ramasser les déchets dans un parc public
  19. Me mettre dans la peau d’un aveugle pendant une demi-journée
  20. Prendre un cours d’auto-défense
  21. Ne pas râler pendant 21 jours
  22. Tenir un journal personnel
  23. Aborder des inconnus et me faire de nouveaux amis
  24. Manger 100% cru pendant une semaine
  25. Consulter un coach de vie
  26. Ne rien dépenser pendant une semaine
  27. Faire de l’escalade pour la première fois
  28. Méditer 10 minutes chaque jour pendant 30 jours
  29. Faire des sauts en simulateur de chute libre
  30. M’initier à l’auto-hypnose
  31. Essayer le jeûne intermittent pendant une semaine
  32. Bannir toute technologie pendant 24 heures
  33. Assister à un opéra pour la première fois
  34. Organiser une conférence avec plus de 100 participants
  35. Faire une cure détox à base de jus pendant 3 jours
  36. Organiser un premier meetup à Paris 
  37. Distribuer des repas aux sans-abris
  38. Créer un jeu de développement personnel
  39. Faire le tri dans mes contacts
  40. Expérimenter la course fractionnée
  41. Arrêter les réseaux sociaux pendant une semaine
  42. Essayer de nouvelles méthodes d’organisation au travail
  43. Faire du babysitting un samedi soir
  44. M’inscrire à mon premier Marathon
  45. Explorer de nouveaux genres musicaux
  46. Mettre les pieds dans un musée pour la première fois
  47. Manger des insectes grillées
  48. Doubler ma vitesse de lecture
  49. Prendre un cours de Yoga
  50. Courir un trail pour la première fois
  51. Essayer le travail debout
  52. Faire un grand ménage et se débarrasser des choses inutiles

To be continued… Goodbye Comfort Zone !

Posted by

Ma vie est un laboratoire. J’ai décidé de sortir de ma zone de confort et de partir à la recherche des meilleures ressources et stratégies en matière de réussite et d’accomplissement de soi. Je partage avec vous ici mes challenges, expériences et humbles conseils.

9 Comments

  1. Nat Author janvier 29, 2017 (7:35 )

    Bonsoir Hanine,

    Ça y est je comprends ton pourquoi.
    Ton histoire me touche énormément. Bravo pour ce que tu apportes aux gens comme moi. Tu es exceptionnel ! Un guide, un visionnaire…. Moi aussi j’ai dit Goodbye à ma Comfort Zone en 2012, question de vie ou de mort…. J’ai fait des choix et je continue à en faire. Je suis sur le chemin du développement personnel et de mes rêves ! Je vais explorer ton site avec beaucoup de curiosité ! Merci et à bientôt !

    Reply to Nat
  2. Jean-christophe Author janvier 29, 2017 (9:29 )

    Salut ,

    Pour moi la pièce vient de tomber à l’aube de mes quarante ans, j’ai déjà pu arrêter la cigarette depuis juillet 2016, prochain cap c’est changer mes habitudes me refaire une santé et avancer avant qu’il ne soit trop tard.Avec l’âge on interprète différemment les choses de la vie et on se rend compte de ce que l’on a raté. Peut être faut il passer aussi par le défi des 365 jours …

    Toutes mes félicitations, et bonne continuation pour ce beau projet.

    Jean-christophe.

    Reply to Jean-christophe
  3. Raphael Diaz Author janvier 30, 2017 (4:28 )

    Merci pour votre article! Très émouvant et très vrai!

    C’est aussi au moment ou j’ai commencé à sortir de ma zone de confort et à me donner des défis de plus en plus motivants que ma vie a pris un tournant.

    Je pense que la clef du changement est de laisser derrière soi la peur, et d’agir : Si les chenilles avaient peur de sortir de leur cocon, elles ne deviendraient jamais papillons!

    Ce bel article nous démontre bien qu’avec de petites étapes on arrive à une vie bien plus épanouissante!

    Merci!

    Raphael
    http://coachingcommunication.fr/

    Reply to Raphael Diaz
  4. Pascal Author février 1, 2017 (1:14 )

    Hey ça fait plaisir de te connaître un peu mieux. C’est impressionnant ton parcours et je comprends mieux ta détermination et ton envie de partager! Tu es une belle personne et je me rejouis de bientôt te rencontrer autour d’un verre ( de thé).
    Excellente continuation et encore bravo

    Reply to Pascal
  5. una idea Author février 2, 2017 (9:23 )

    Hello Hanine, cela me touche de lire ton parcours.
    Cette gentille dame de 60 ans a été une bonne étoile placée sur ton chemin…
    Tu as beaucoup de courage pour transformer positivement ce que tu as vécu et diffuser autour de toi l’envie d’évoluer et d’avancer 🙂

    Reply to una idea
  6. Le Boudoir de Liz Author février 2, 2017 (9:33 )

    Excellent ! Adieu «Comfort Zone» ! J’ai découvert ton univers suite à ton commentaire sur mon profil Instagram (Le Boudoir de Liz). Et quand j’ai vu un extrait de ton article, je n’ai pas voulu simplement le survoler. Alors, je me suis réservé un moment ce matin pour le lire tranquillement. Et ça valait le coup ! Bravo pour ton expérience et pour cette détermination féroce après toutes ces épreuves que tu as traversées ! Bonne continuation ! Voici le lien de mon blog (https://leboudoirdeliz.wordpress.com), restons en contact ! Elizabeth

    Reply to Le Boudoir de Liz
  7. Yannick poumeyrol Author mai 23, 2017 (7:24 )

    Salut Hanine,

    Félicitation pour ton évolution personnel. Cela me fait penser au test du marshmallow de Walter Mischel.
    La récompense différée peut être définie comme ceci. J’aime le chocolat donc je vais céder à ces carrés pour satisfaire mon envie immédiate.
    En revanche si je réfléchis aux conséquences à long terme de cette addiction en visualisant les dégâts que cela va occasionner sur mon corps, les études montrent que notre système rationnelle de pensée rentre en jeu. Cela nous permet, avec une bonne dose d’entrainement de repousser l’envie immédiate.
    Si nous cumulons, comme tu viens de le faire, des actions contraignantes certes, chaque jour seront bénéfique pour notre santé moral et mental à long terme.
    De plus, la confiance en soi en sera augmentée amenant la réussite, l’estime de soi et renforçant du même coup la confiance en soi, la boucle est bouclée.

    Merci pour cet article, passionnant !

    à bientôt Hannine,

    Amitié, yann

    https://commentvivreepanoui.com/

    Reply to Yannick poumeyrol
  8. souleymane Author août 15, 2017 (11:26 )

    je lis cet article et je me dis waouh ! quelle vie passionnante, il n’y a que de cette façon là qu’on peut véritablement profiter de la vie et découvrir toutes les prouesse dont on est capable. je pense que je vais emprunter ce même chemin et vivre la vie qui me plait au plus profond de moi meme. mille merci !

    Reply to souleymane
  9. Guillaume Author novembre 17, 2017 (11:18 )

    Très inspirant et motivant !
    Félicitations pour ton parcours et excellente continuation à toi 🙂
    Au plaisir de se croiser prochainement.

    Reply to Guillaume

Leave a Comment

*Required fields Please validate the required fields

*

*