Se connecter

Le matériel ne rend pas heureux, vivez des expériences !

Le matériel ne rend pas heureux, pourtant nous courrons après. Le sujet de cet article nous concerne tous. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Julien Castel et je suis le créateur du site Dev-Perso. Je suis passionné de développement personnel et j’aide les gens à s’épanouir et à vivre une vie réussie (Argent, Bien-être, Spiritualité). La société dans laquelle nous vivons oriente nos vies vers le matériel. Ainsi, je me suis posé la question de savoir si le matériel rendait heureux ? Je pense que nous savons tous au fond de nous que non. Cependant, notre comportement n’est pas toujours en adéquation avec nos valeurs. Les expériences nous rendent plus heureuses. En effet, le matériel ne rend pas heureux, alors vivez des expériences ! Les expériences et les bons moments sont bien plus précieux que le matériel.

A la fin de cet article, vous aurez une meilleure connaissance du fonctionnement de la société matérialiste afin de ne pas en être soumis. Aussi, vous aurez des pistes et de la motivation pour vivre des expériences riches. Cela vous aidera à vous épanouir et à vous accomplir. Enfin, je vous donnerai 14 conseils pour vivre plus d’expériences et vous détacher du matériel.

 

Le matériel ne rend pas heureux (mais nous le convoitons)

L’homme est-il matérialiste ?

Tout d’abord, il faut mettre les choses dans leur contexte. A savoir, notre mode de vie et notre société sont assez récents à l’échelle de l’humanité. En effet, aujourd’hui nous vivons à un rythme effréné pour produire et consommer plus. Les ressources de la Terre diminuent et la population est grandissante. Les écarts entre les riches et les pauvres se creusent. Le matériel ne rend pas heureux, mais le matérialisme est omniprésent (nous verrons ensuite de quelle manière). Cependant, l’homme n’a pas toujours vécu de la sorte.

Par ailleurs, chez les peuples primitifs, le mode de vie est bien différent. Et il n’y a pas que l’aspect technologique et matériel à prendre en compte. En fait, cet aspect découle du fait que l’homme primitif (aucune connotation péjorative dans cette appellation 🙂 ) n’a pas la même volonté active et progressiste que l’homme moderne. Ainsi, la propriété privée et l’exploitation des ressources dans un but commercial n’existent pas de la même manière que chez l’homme dit civilisé.

 

La notion de propriété privée

J’ai eu cette réflexion suite à la découverte d’un livre d’Yvon Yva, L’homme en cage. J’ai alors remis en question notre mode de vie et je me suis penché sur la notion de propriété. En effet, le fait de posséder est une notion qui est propre à l’homme moderne et à la civilisation. Le fait d’être propriétaire de biens matériels est en fait un facteur de réussite sociale. Puisque nous naissons nus et dépourvus de toute chose, accroître notre patrimoine matériel est un signe de réussite socialement. De plus, nous nous perdons par moment, allant jusqu’à s’attacher fortement à des objets. Le matériel ne rend pas heureux, mais nous orientons notre vie vers le matériel. Etre propriétaire est peut-être une manière de contrôler son environnement…?

 

L’homme est un être émotionnel

De ce fait, je ne remets pas en cause la notion de propriété privée, car je crois qu’elle fait partie de notre condition. Cependant, il convient de faire la différence entre la qualité et la quantité. Entre l’essentiel et le superficiel. De plus, si nous sommes portés sur le visible, le matériel, il faut garder en tête que c’est un moyen et non une fin. Le matériel ne rend pas heureux. En effet, nous sommes des êtres complexes et émotionnels.

Ainsi, comment quelque chose de creux peut nous combler et nous rendre heureux ? Le paradoxe est que nous avons dérivé peu à peu vers un matérialisme très présent. De plus, les gens sont-ils plus heureux avec ou sans tout ce matériel ? Le confort et la sécurité sont plutôt positifs dans notre épanouissement. En revanche, le surplus matériel ne nous aide pas à nous épanouir. Ce qui nous rend heureux, ce sont davantage les expériences que nous vivons.

 

Vouloir vivre des expériences est un choix

Le matériel ne rend pas heureux, les expériences si. Cependant, lorsque je regarde le mode de vie généralisé dans les grandes villes, il favorise bien plus le matériel que les expériences. De plus, tout nous pousse à consommer plus. La publicité, les médias et les réseaux sociaux nous poussent à vouloir plus de biens matériels. Alors nous en achetons. Pour avoir voyagé un peu (mais pas assez à mon goût :p), je me suis rendu compte que les expériences nouvelles étaient une vraie source de bonheur. La découverte. C’est un moyen illimité de s’épanouir et d’être heureux. Il y a toujours à apprendre plus et à expérimenter. C’est un processus qui est progressif et qui nous aide à grandir.

Le matériel a une fin en soi. Seulement, dans notre vie de tous les jours, on ne nous pousse pas à accumuler les expériences et à découvrir. On nous pousse à accumuler du matériel. Cela nécessite donc une certaine prise de conscience pour comprendre que le matériel ne rend pas heureux.

Sortir de sa zone de confort pour vivre des expériences

Sortir de sa zone de confort illustre parfaitement le message que j’essaie de faire passer. En effet, sortir de sa zone de confort, c’est prendre des risques et s’exposer à la découverte. De plus, sortir de sa zone de confort, c’est aller vers l’inconnu pour en sortir grandi. Pour vivre des expériences. Et ce processus rend heureux. Vivre des expériences nouvelles nous rend heureux car cela implique d’expérimenter la découverte. Ainsi, avec tous ces appels à l’action dans notre quotidien, il nous faut faire des choix. Comment utiliser ses ressources ? Je parle de temps, d’argent, et d’énergie. Souhaitez-vous plus de matériel ou plus d’expériences ? Les expériences nous procurent des émotions, et c’est cela qui nous rend heureux.

 

Pourquoi le matériel ne rend pas heureux

Des études scientifiques se sont intéressées au sujet et ont convenu la chose suivante. Le matériel ne rend pas heureux sur le long terme. De plus, les expériences vécues sont plus appréciables et nous épanouissent davantage. Cela signifie que le matériel nous rend heureux sur le court terme. C’est une sorte de gratification immédiate. Cependant, sur le long terme le matériel ne rend pas heureux. Une fois que l’on subvient à ses besoins matériels, ce qui est nécessaire, ce sont les expériences que nous vivons qui nous épanouissent.

Personnellement, lorsque je suis amené à dépenser mon argent, je privilégie souvent les expériences aux biens matériels. Auparavant, je ne fonctionnais pas comme cela. Je préférais acheter un bien matériel qu’un service. J’avais l’impression qu’il me restait quelque chose et donc que je ne « perdais pas » au change. Le problème c’est qu’au fil du temps, je me suis lassé de tous ces biens matériels. Pire encore, leur présence a fini par me peser. Dans une quête de sens et un besoin de légèreté, je me suis ainsi intéressé au minimalisme et aux modes de vie alternatifs.

 

Les expériences ouvrent l’esprit

Le matériel ne rend pas heureux car il est limité. De plus, l’attachement que l’on porte au matériel décroit (sauf cas particulier). En revanche, les expériences nous marquent à vie et nous laissent de bons souvenirs (concentrons-nous sur les expériences positives). Avoir expérimenté le voyage, m’a aidé à comprendre cela. Voir que des gens vivent différemment ouvre l’esprit. Voir que des gens vivent mieux avec moins fait réfléchir. Ainsi, aujourd’hui le matériel ne m’intéresse plus tant que cela. Il faut que j’en ai un besoin réel pour qu’il m’intéresse. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles je n’achète plus de vêtement. Lorsque l’on prend conscience que le matériel ne rend pas heureux, notre vision du monde change. Les meilleures choses de la vie ne sont pas matérielles. Le bonheur est dans les choses simples, comme un bon moment avec des personnes que l’on apprécie.

Les expériences valent plus que le matériel

Pourquoi les expériences valent plus que le matériel

Les expériences valent plus que le matériel, pour de nombreuses raisons. En effet, le matériel ne rend pas heureux car il est limité et perd, le plus souvent, de sa valeur. Les expériences nous changent et nous font progresser. La valeur ajoutée que l’on en tire est difficilement estimable. De plus, chacun vit des expériences différentes. Ces expériences nous marquent de manière unique car nous avons tous un système émotionnel qui nous est propre. Nous réagissons différemment face à une même situation et face à un même événement. Il faut donc trouver les expériences que l’on aime faire. Faire des expériences nouvelles qui nous procurent de nouvelles émotions et de nouvelles sensations. Sortir de sa zone de confort en fait partie. Les expériences nous apportent une forte valeur émotionnelle. C’est en cela qu’elles nous rendent plus heureux que le matériel.

 

Le matériel au service des expériences

Le matériel ne rend pas heureux, mais il est possible de mettre le matériel au service des expériences. En effet, un bien matériel nous procure bien souvent un usage. Le bien a une fonction, et celle-ci peut nous permettre à vivre des expériences. Ainsi, par exemple, une voiture de sport dans un garage n’a pas grand intérêt. En revanche, expérimenter l’adrénaline qu’elle peut procurer dans des pics d’accélération peut avoir de l’intérêt. Le matériel est alors au service des expériences. De ce fait, le matériel n’est pas nécessairement mauvais. Tout comme l’argent. Ce qui importe réellement, c’est le rapport que l’on a avec. Personnellement, je souhaite avoir de l’argent dans ma vie, mais je sais quelles sont mes motivations. J’aspire à plus de liberté et non à plus d’aliénation. De ce fait, si le matériel ou l’argent peuvent être un moyen pour servir une fin qui a du sens, je suis preneur.

Pour chaque bien matériel que l’on a, l’on peut se poser la question suivante : Pourquoi est-ce que je possède ce bien ? Que m’apporte-t-il ? En termes d’utilité et de sensations ?

 

 

Comment vivre plus d’expériences ?

Une fois que l’on a compris que le matériel ne rend pas heureux et que les meilleures choses sont immatérielles, on souhaite vivre plus d’expériences. Seulement, nos ressources sont limitées. Ainsi, nous n’avons que 24 heures par jour et un montant fini d’argent. De plus notre énergie est elle aussi limitée. Comment donc utiliser ces ressources afin de vivre plus d’expériences ?

 

14 Conseils pour vivre plus d’expériences

Je vais vous donner 14 conseils qui vous aideront à vivre plus d’expériences :

  1. Analysez votre mode de vie
  2. Valorisez davantage votre temps à votre argent
  3. Considérez le matériel comme un moyen et non une fin
  4. Essayez de nouvelles choses et sortez de votre zone de confort
  5. Simplifiez votre environnement et débarrassez-vous de ce qui est inutile
  6. Listez toutes les expériences que vous souhaiteriez vivre
  7. Fixez-vous des objectifs
  8. Lancez-vous des défis
  9. Prenez des décisions
  10. N’ayez pas peur d’agir
  11. Voyagez et partez à la découverte de nouveaux lieux
  12. Voyez chaque situation comme une opportunité de grandir
  13. Ne laissez pas vos émotions gâcher vos expériences
  14. Faites preuve de gratitude pour les expériences vécues

 

Ce sont de simples conseils mais qu’il me semble bon de rappeler. J’essaie de les appliquer car je sais qu’ils peuvent m’apporter beaucoup personnellement. Le matériel ne rend pas heureux, j’en suis convaincu. Cependant, le savoir n’a de sens qu’accompagné d’action. Ainsi, je vous invite à analyser et à repenser votre mode de vie et votre comportement.

Quel rapport entretenez-vous avec le matériel ? Qui possède quoi ? Ou encore, quoi possède qui ? 🙂

 

Si vous souhaitez en savoir plus, j’ai publié un livre sur le sujet du minimalisme. Le Minimalisme, simplifiez-vous la vie !

 

Le matériel ne rend pas heureux mais nous en avons besoin

Enfin, je tiens à préciser que je ne suis pas anti-matériel. Rien n’est bon dans l’excès. Le matériel est utile et nous ne pouvons-nous en passer. Le renier serait vain. A moins de le renier dans un but de vivre une expérience. Il y a des gens qui font le choix de vivre sans matériel et de renoncer à la possession et à la propriété (en Inde notamment). Le matériel ne rend pas heureux, mais il convient à chacun d’adopter un regard éclairé et lucide sur le rapport qu’il tisse avec. L’important est de ne pas en être esclave et de ne pas être aliéné ou ébloui par le matériel.

 

Vivez des expériences !

Quoiqu’il en soit, vivre des expériences est, de mon point de vue, bien plus enrichissant. Tout ce que l’on vit se transforme en souvenir. De plus, nous acquérons de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences grâce aux expériences vécues. Ce qui nous permet de nous construire et d’avancer. Émotionnellement, une expérience agréable a beaucoup de valeur. Ainsi, vivez des expériences et ne regrettez pas vos choix !

 

En espérant que cet article vous a plu et qu’il vous aidera dans votre cheminement.

Retrouvez plus de contenu sur mon site de développement personnel.

A bientôt. 😉

14 octobre 2018

0 réponses(s) sur "Le matériel ne rend pas heureux, vivez des expériences !"

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Goodbye Comfort Zone ® 2018