J’ai voulu me faire de nouveaux amis

J’ai voulu me faire de nouveaux amis

Zone de confort, ici Hanine!

Voyager seul, c’est génial. Mais rencontrer de nouvelles personnes, c’est encore mieux !

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je me trouve toujours au Portugal mais cette fois-ci, je passe en mode multijoueur !

Vous êtes peut être du genre à ne pas oser aborder les gens par peur de les déranger ou simplement par timidité. Je l’étais moi aussi!

Depuis plus de dix ans où je me suis intéressé au développement personnel, la chose que j’aime le plus faire, c’est aborder des inconnus et me faire de nouveaux amis. Et le plus génial dans tout ça, c’est que ça me fait autant flipper que le premier jour !

Je vous replace dans le contexte : je suis donc toujours à Faro et après une petite visite guidée de l’auberge de jeunesse, je décide de débuter ma mission sans perdre plus de temps : me faire des amis et aller faire la fête !

Au début, mes tentatives n’ont pas été fructueuses … En effet, dans le dortoir, la seule personne présente par le lendemain et est trop fatiguée pour sortir…
Je décide alors d’aller voir dans la salle commune : ils sont déjà tous partis à une soirée dans un entrepôt hors de la ville…
Bien décidé à remplir ma mission, j’atteins ce fameux entrepôt après 1h de marche. Mais bien que la soirée soit cool, je suis arrivé bien trop tard et tout le monde s’en va… 

Mais je ne suis pas du genre à me laisser abattre aussi facilement et donc je rattrape alors un groupe de français et on sympathise ! 

Maintenant que j’ai de nouveaux camarades de jeu, il est temps de se lancer des défis et de rencontrer de nouvelles personnes. Et par nouvelles personnes, j’entends bien sûr des filles …;)

Le lendemain, je décide de louer un vélo afin de découvrir la ville d’une autre façon. L’après-midi, je décide de faire une croisière ce qui, une nouvelle fois, me permet de rencontrer de nouvelles têtes.

Maintenant voici le moment que vous attendiez tous : la technique ultime pour se faire des nouveaux amis … qui n’est pas réellement une technique. Je vais vous expliquer ! 🙂

Avant tout, pendant des années, j’ai appris des dynamiques sociales parfois hyper complexes qui étaient, certes, efficaces, mais qui me donnaient l’impression d’être un robot et de n’être centré que sur moi-même et de ne prendre aucun plaisir.

Depuis peu, j’ai intégré une approche que j’avais vu des années auparavant. Celle-ci se trouve dans le livre Comment se faire des amis et influencer les autres de Dale Carnegie. La technique dont je vais vous parler est géniale car, comme je vous le disais plus haut, elle n’en est pas vraiment une : c’est l’écoute active.

Avant tout, il faut bien faire la distinction entre « entendre » et « écouter ». Si quelqu’un raconte sa journée mais que vous êtes incapable de dire ce qu’elle a réellement fait parce que ça ne vous intéresse pas, c’est que vous n’avez fait que l’entendre et pas réellement l’écouter. Vous étiez passif. Au contraire, lorsque vous écoutez quelque chose, vous êtes actif. Vous choisissez d’écouter la personne qui vous parle. Alors d’accord, quand un parent raconte la journée passionnante de son bébé qui a repeint les murs de la cuisine avec sa compote, ce n’est pas très intéressant. Mais on fait un petit effort et on essaye de se concentrer sur les autres et un peu moins sur nous.

Maintenant que la nuance a bien été faite, je peux vous parler plus amplement de l’écoute active. Ça consiste à utiliser le questionnement et la reformulation afin de démontrer à son interlocuteur qu’on a bien compris son message. Elle permet d’établir un lien de confiance rapide sans chercher à se mettre en avant, sans avoir à argumenter ou à plaire aux autres. Alors, on essaye de mettre son ego en veilleuse et on s’intéresse sincèrement à son interlocuteur.

Il est important d’exclure tout jugement ou tentative d’interprétation sur son interlocuteur ; il faut être disponible et montrer son intérêt envers l’autre ; surtout ne pas l’interrompre ; posez des questions ouvertes et inciter l’autre à préciser le cours de sa pensée quand celle-ci est trop vague.
En résumé, il est important que vous respectiez la personne et que vous soyez attentif à ses paroles ainsi qu’empathiques. L’autre ne doit pas se sentir jugé mais en totale confiance.

Cette « technique » est simple mais elle permet de libérer une énergie tellement magique ! Vous allez être surpris de la puissance d’une chose aussi simple que l’écoute active. De plus, si vous êtes du genre timide, elle pourra vous aider à dépasser cela. En fait, on transfère l’attention qu’on peut avoir sur nous liée au regard des autres sur les autres personnes en vivant le moment présent et en se concentrant sur l’interaction.

En tout cas, je peux vous dire que c’était ma première auberge de jeunesse et que je n’ai plus envie de retourner dans un hôtel classique depuis !

Parfois, partir et quitter sa zone de confort rend tout beaucoup plus magique et différent !

La vie est un jeu, Goodbye Comfort Zone!

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par un *

facebook
twitter
youtube
instagram
linkedin
mail