Se connecter

Et si votre timidité était une bénédiction ?

Article écrit par Henri de Conquête de soi.

 

Il y a encore quelques années, si une personne m’avait dit cela, je pense que je lui aurais craché au visage… Bon ok, je serai pas aller jusque-là mais je ne l’aurais pas du tout accueilli à bras ouvert.

Grand timide, hyper introverti, ma timidité a été l’un des plus gros poids que j’ai porté dans ma vie. Je manquais de confiance en moi, je n’avais pas beaucoup d’amis. Mes relations sociales et amoureuses étaient assez difficiles.

Je me rappel que pendant toute mon adolescence, mon cercle d’amis était entièrement composé de mecs. J’étais incapable de partager une conversation avec une fille sans en être extrêmement intimidé. Mes amis avaient beaux essayer de me présenter leur amies, je manquais beaucoup trop de confiance en moi pour accepter de les rencontrer. Certaines étaient elles-même intéressées. Mais moi, j’étais tellement timide que je ne me voyais pas du tout passer un moment en tête-à-tête avec elles. Rien qu’avec mes amis, j’avais du mal à m’affirmer. Je pouvais passer tout une sortie avec eux en ne parlant que quelques fois. Je n’imaginais même pas avoir un rendez-vous seul avec une fille…

Je détestais ces aspects de ma personnalité qui me rendait insociable. J’avais cette impression de vivre dans ma bulle en laissant passer mes plus belles années de ma jeunesse sans vraiment profiter à fond de ma vie. Vous pouvez donc imaginer la relation que je portais avec ma timidité…

Aujourd’hui, beaucoup de choses ont changé et j’aimerai vous dire, en toute sincérité, que ma timidité a été une bénédiction. Si je pouvais refaire ma vie en choisissant de retirer cette timidité de mon caractère, je ne le ferai pas.

Le début de mon aventure pour vaincre ma timidité

C’est en 2012 que j’ai commencé à prendre ma vie en main. J’ai décidé de faire de mon programme d’échange à Montréal un nouveau départ et d’en finir avec cette timidité. Je me suis inscrit à des cours d’improvisation théâtrale. J’ai réussi à vaincre ma timidité et je suis revenu de Montréal totalement changé.

Le début de ma passion pour le développement personnel avait commencé et aussi un long chemin semé d’embuche.

J’avais beau réussi à vaincre ma timidité, je n’étais toujours pas à l’aise avec les filles. Je n’arrivais pas à être moi-même dans les cercles sociaux. Je manquais toujours de confiance en moi.

Une quête d’identité

Le travail de dépassement de soi que j’ai mené alors m’a autant permis d’avancer que de m’éloigner de la personne que j’étais vraiment.

J’avais ciblé les traits de caractères chez moi qui était responsables de la grande frustration que je ressentais face à ma solitude.

Mon côté introverti pour moi, était responsable de mon insociabilité.

Ma sensibilité faisait que je m’attachait trop vite aux filles.

Ma gentillesse faisait que je tombais dans la « friendzone ».

La personne que je voulais devenir était celle qui allait me faire sortir de cette frustration. Elle était à l’opposé de toutes ces caractéristiques qui m’avaient mis dans cette situation peu épanouissante. J’imaginais son profil comme étant extraverti, à l’aise socialement. Il aurait la capacité de se lier facilement d’amitié avec les personnes qui l’entourent. Il aurait aussi confiance en lui et n’aurait pas peur d’aller séduire la fille qui lui plait.

Avec du recul, j’ai pris conscience qu’en idéalisant cette personne qui était pas vraiment moi, je refoulais une part profonde de ma personnalité. J’étais dans cette voie pour améliorer la personne que j’étais afin de devenir une meilleur version de moi-même. Au final, je me suis retrouvé à vouloir devenir quelqu’un d’autre.

Le grand changement

En parallèle à toutes ces démarches, j’ai fait un grand changement dans ma vie. J’ai quitté mon travail en 2017 dans lequel je n’étais pas épanoui pour aller poursuivre cette vie que je désire vraiment. J’ai fait une année sabbatique pour passer du temps avec moi-même afin de me poser les bonnes questions.

Mon parcours qui m’a amené à vaincre ma timidité, ma passion pour le développement personnel et quelques coups de pouce du destin m’ont amené à prendre conscience de la mission de vie que je voulais suivre: devenir coach de vie afin d’aider les timides à vaincre leur timidité.

Début 2018, j’ai sauté le pas et j’ai décidé de m’inscrire à la formation “Les clés du coaching” dans l’école Coaching ways. En m’inscrivant à cette formation, je faisait un pas vers la réalisation de ce nouveau rêve de devenir coach de vie et de développement personnel. À ce moment-là, je n’imaginais pas à quel point cette expérience allait me réconcilier avec ma timidité.

Une grosse prise de conscience

Cette expérience a été une des expériences les plus enrichissantes de ma vie. Au delà de l’apprentissage des outils du coach, ça a été une magnifique expérience humaine qui m’a permis de creuser au plus profond de moi-même. J’ai découvert un métier dans lequel toutes ces qualités que j’essayais de refouler était une force.

L’empathie pour pouvoir se mettre à la place de la personne que je coach pour mieux la comprendre.

La sensibilité pour pouvoir ressentir les émotions non exprimées par le coaché.

La timidité et toutes ces années où j’ai été en retrait m’ont m’aider à développer un sens de l’observation qui me sert à voir des détails importants lors d’un coaching.

Mon introversion m’a permis de développer un sens de l’écoute qui m’est utile pour être complètement à l’écoute du coaché et de pratiquer ce qu’on appelle l’écoute active.

Ma gentillesse et ma bienveillance me permettent de créer un cadre de confiance dans lequel le coaché peut se livrer de manière totalement libre.

J’ai essayé de refouler tous ces traits de caractères que je voyais négativement et qui faisait la personne que j’étais. Or ces traits de caractères étaient aussi de grandes qualités.

C’est vrai que lorsqu’on est timide et qu’on manque de confiance, on va avoir tendance à se remettre en question. Cette remise en question peut amener à changer. Ma voie m’a permis de prendre conscience que ce qui faisait ma timidité est aujourd’hui les forces qui vont me servir dans mon métier de coach.

J’ai appris à m’accepter, à m’aimer tel que je suis. J’ai aussi appris à accueillir en moi tous ces traits de caractère que je voyais négativement.

Si vous aussi vous êtes timides, prenez le temps de connaître vos qualités, de les faires grandir et de bâtir de solides bases avant de vous lancer dans cette voie de changement.

La timidité a ses lot de contraintes. La timidité peut avoir pour origine, des traits de caractères liés à une hypersensibilité, une hyperempathie. Mais si vous réussissez à réguler ces excès, ils peuvent devenir vos plus grandes forces. J’ai été complexé toute ma vie à cause de ma timidité. Savoir que ces qualités, apportées par ma timidité, font de moi un bon coach, cela a été un merveilleux cadeau de la vie de prendre conscience de cela. Si vous êtes timides, chérissez votre timidité car c’est un cadeau que vous avez reçu.

Comme l’Alchimiste dans le livre de Paulo Coelho, ma quête m’a permis de trouver le trésor qui se trouvait là depuis le début. Mais sans cette quête là, je ne l’aurais jamais trouver 😉

Pour ceux qui me connaissent à travers mon blog Conquête de soi, vous savez que j’aime bien finir avec une citation. Comme on dit : on ne change pas les bonnes habitudes 😉

Aussi longue que puisse être l’ombre d’un arbre, elle ne s’éloignera jamais de ses racines” – Proverbe chinois

 

À propos de l’auteur : Henri de Conquête de soi.

« En tant que coach de vie et de développement personnel, la mission de vie que j’ai décidé de suivre est d’aider les timides et les personnes en quête de sens dans leur vie. Ancien grand timide, j’ai vécu des années difficiles de solitude et de remise en question. Ces épreuves dont j’ai dû faire face, ont construit la force et l’humilité que j’ai aujourd’hui. Cela m’a permis aussi d’avoir cette conviction que j’ai, d’aider les personnes que je coach à s’épanouir dans leur vie. »

24 octobre 2018

0 réponses(s) sur "Et si votre timidité était une bénédiction ?"

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Goodbye Comfort Zone ® 2018